Retour aux actualités
Virvoltan, créateur de couleurs
" Je créé mes mobiles de manière informelle, je dirai même presque sauvage"

On le croyait oublié et pourtant… Le mobile fait son grand retour dans nos intérieurs, plus tendance que jamais ! Design et aérien, il s’expatrie désormais hors de la chambre des enfants pour investir le salon, le bureau et pourquoi pas la cuisine. En tête de cette révolution déco, Antoine Ménard. Il compte bien redonner ses lettres de noblesse à cet objet ultra design, véritable invitation à la détente.

 

Pouvez-vous nous raconter la naissance de Virvoltan ?

Avant Virvoltan je n’avais jamais travaillé dans le monde de la déco. C’est un burn-out qui m’a poussé à changer de voie après 15 ans passés dans l’édition. Nous étions alors en février 2015. Trois mois plus tard, mon épouse m’offrait un mobile… Un véritable objet d’art ! Il m’a tellement fasciné que j’ai décidé d’en fabriquer moi-même : j’ai donc commencé par réaliser des prototypes en carton, puis en métal, que j’ai fait breveter par la suite. Parallèlement à cela j’ai réalisé des études de marché pour juger de la faisabilité de mon projet et je me suis finalement lancé dans l’aventure en octobre 2016 !

Le concept de Virevoltan consiste à proposer des mobiles personnalisables avec des pales interchangeables : chacune d’entre elle peut se fixer n’importe où sans compromettre l’équilibre du mobile.

En septembre dernier, nouvel élan pour la marque avec la présentation des produits au salon Maison & Objet : nous avons obtenu le label fil vert qui récompense les éditeurs privilégiant le made in France, ce dont nous sommes très fiers !

// Chambre, séjour ou bureau, le mobile décore toutes les pièces de la maison ! //

 

 Comment définiriez-vous l’univers de Virvoltan ?

Notre fil conducteur s’articule autour de trois notions essentielles :

- Le zen. Les mobiles sont propices à la méditation et à la lenteur. Nos produits s’inscrivent dans une démarche centrée sur la Slow Life ! Après mon burn-out, c’était un symbole très fort pour moi…

- Le Made in France. Virevoltan est une entreprise citoyenne qui utilise de l’acier recyclé et du bois issu de forêts labellisées. Le conditionnement des produits est réalisé par un centre d’insertion pour personnes en situation de handicap. Enfin, le tout est fabriqué et conditionné en France, un choix auquel je mets un point d’honneur. L’entreprise s’inscrit clairement dans une logique citoyenne, politique, économique et sociale.

- La créativité. Je reste persuadé qu’un créatif sommeille en chacun de nous. En proposant la personnalisation, j’offre à chacun la possibilité de concevoir son propre mobile et surtout de le changer au gré de ses envies ! Il est en effet possible d’acheter les pales à la pièce, ce qui permet de l’accorder à son intérieur en fonction de ses couleurs par exemple.

 

Où puisez-vous vos inspirations ?

Calder est un artiste qui m’a énormément inspiré. Il est le premier créateur à avoir redonné toutes ses lettres de noblesse au mobile. Par ailleurs, certains de nos mobiles laissent deviner l’influence d’un artiste ou d’un décorateur : le modèle Orphéus rappelle par exemple certains tableaux de Matisse, Carmen s’inscrit dans l’univers d’Andrée Putmann… Pour le reste, je regarde autour de moi. Je peux aussi bien m’inspirer d’une peinture, d’une matière touchée dans une boutique, d’un motif repéré chez un éditeur de papier peintJ’aime l’art en général, j’y ai toujours été sensible !

 

 

// Les mobiles enfantins laissent place à de véritables objets d'Art, propices à la méditation // 

 

Avez-vous recours aux mood-boards pour créer vos nouveaux produits ?

Non, ce sont vraiment des réflexes de professionnels et de personnes ayant un background dans la déco. Je créé mes mobiles de manière informelle, je dirai même presque sauvage. Nous avons cherché quelles étaient les couleurs tendance mais sans pour autant se focaliser là-dessus car c’est avant tout la recherche d’harmonie qui guide nos créations. Je fais des objets qui ont vocation à durer, d’où l’utilisation des matières nobles. D’autre part, le made in France est synonyme de qualité et de longévité. Nous ne sommes pas en quête de « mode » à tout prix, nous voulons juste susciter de l’émotion ! Notre démarche vise à sortir les mobiles des chambres d’enfants : je rêve de les voir investir le séjour où n’importe quelle autre pièce de la maison ! Nous avons perdu l’habitude de décorer nos plafonds, qui restent aujourd’hui désespérément vides. C’est dommage car les mobiles n’empiètent pas sur l’espace de vie…

 

Quels sont les projets pour la marque ?

J’aimerai diversifier la gamme, mais aussi donner de nouvelles fonctions au mobile. Je songe également à collaborer avec d’autres marques, pour des collections capsules ou des gammes exclusives par exemple. Enfin j’ai vraiment à cœur de remettre le mobile sur le devant de la scène, pour les petits comme pour les grands. Il y a un véritable travail de démocratisation à entreprendre sur cet objet, je dirai presque une démarche d’évangélisation !

 

***

Vite le site : www.virvoltan.com/mobiles

Découvrez le profil SETMYSTYLE de Virevoltan

Découvrez les planches SETMYSTYLE de Virevoltan 

***

 

Béatrice Minard de la rédaction SETMYSTYLE

Copyright : DR